Vous êtes ici : Accueil > Les CPGE > Classes préparatoires économiques et commerciales (voie scientifique) > Présentation des classes > Quelques conseils pour bien choisir votre classe préparatoire
Publié : 15 janvier

Quelques conseils pour bien choisir votre classe préparatoire

Les statistiques d’intégration fournies reflètent largement le recrutement des classes mais non leur performance, ni la nature ou la qualité de leur enseignement. En d’autres termes, lorsqu’un lycée prestigieux recrute uniquement les premiers de classe de lycées soigneusement sélectionnés, on peut logiquement s’attendre à ce que ceux-ci intègrent le Top 3 des écoles de commerce, ce qui d’ailleurs n’est pas forcément le cas.

Bien choisir sa classe préparatoire est une étape importante. Se contenter de classements et palmarès de lycées vous expose à de graves déconvenues et déceptions. Il faut chercher à cibler la prépa qui vous convienne. Quelques critères de choix doivent retenir votre attention, sans qu’ il y ait une hiérarchie entre ces critères .

  • Le classement. Ne pas se surévaluer ni s’autocensurer. Ce n’est pas la classe préparatoire qui fera votre intégration dans telle ou telle école mais bel et bien la qualité de votre travail et l’émulation que l’équipe enseignante saura vous insuffler. Il y a des gens dévoués et compétents partout.

    « Il y a toujours l’idée convenue qu’il existe des ascenseurs prestigieux situés dans certains lycées qualifiés du même nom. Or ce sont les élèves qui sont avant tout brillants. L’écart de la plus-value des équipes pédagogiques de Henri IV ou de Louis le Grand et de prépas de proximité est faible, pour ne pas dire nul. En revanche, c’est la réceptivité des élèves qui, elle, est très variable. » Claude BOICHOT, inspecteur général honoraire de l’Education nationale, en charge des CPGE au Ministère de l’Education de 1994 à 2012. (Challenges, Janvier 2014).

    Il faut intégrer une classe où vous vous sentirez bien. Il peut être plus stimulant et profitable d’être en tête de classe dans une prépa moyenne ou de proximité qu’en queue de classe dans une prépa prestigieuse. Quelle est la situation dans laquelle vous donnerez le meilleur de vous-mêmes ?

  • Le trajet domicile – classes préparatoires. En classes préparatoires, il y a énormément de travail, jusqu’à soixante heures par semaine. Il faut donc ne pas alourdir ce temps de trajets trop long. 45 mn de trajet aller semblent être un maximum.
  • La possibilité d’être interne ou interne-externé. Les conditions de travail sont importantes, étudiez-les avec soin. Le lycée dispose-t-il d’un internat ? Si c’est le cas, vous aurez la possibilité d’être interne-externé si vous le souhaitez, ce qui peut faciliter vos conditions de travail. Cherchez à savoir quelles sont les possibilités de travailler au lycée après les cours, si les étudiants ont l’habitude de travailler ensemble…
  • L’ambiance de la prépa. Quel est son « esprit » (compétition ou émulation) ? Cherchez des témoignages d’anciens étudiants, allez aux journées portes ouvertes, sentez les lieux, discutez avec les enseignants. Allez dans un établissement dans lequel vous avez envie d’étudier.
  • Le coût des études. Les études en école de management sont chères (8000 euros l’année bien souvent). Les études en classes préparatoires publiques sont gratuites hormis les frais d’inscription universitaire : c’est un élément de choix, d’autant que la qualité de l’enseignement comme l’encadrement des étudiants est identique entre le privé et le public.

Vous avez douze vœux à formuler (plus douze si vous demandez des établissements avec internat). Veillez à bien utiliser ces vœux. Demandez des lycées de niveaux différents. Soyez très vigilant sur vos premiers vœux. Ne demandez pas pour voir des lycées prestigieux si votre niveau ne vous laisse aucune chance de les obtenir (vous gaspillez un vœu) ou si vous n’avez pas envie d’y être pris car l’ambiance de compétition et la quantité de travail qui y sera exigée vous rebutent.

Une bonne classe préparatoire est une classe où chaque étudiant sera amené à donner le meilleur de lui-même, où émulation ne rime pas forcément avec compétition et où l’équipe enseignante, très attentive à l’évolution des concours, est à la fois exigeante et proche des étudiants, capable de les aider et de les conseiller.

Cette qualité de la relation étudiants/enseignants, cet environnement de travail (ambiance et vie de classe, lieux de travail) ne se lisent pas dans les résultats chiffrés communiqués. La Bruyère vous offre une formation de qualité, une équipe pédagogique impliquée, une ambiance à la fois conviviale et exigeante, la possibilité d’être interne ou interne-externé. Nous vous invitons donc à venir nous rencontrer aux journées portes ouvertes du lycée la Bruyère le samedi 28 janvier 2017 de 9h30 à 16h00 (réunions d’informations à 9h30 et 13h30, puis rendez-vous individuels avec enseignants, rencontre d’étudiants).